New Era

Historique de NEW ERA

Ehrhardt Koch, le fondateur de New Era Company, n’était qu’un enfant lorsque sa famille a émigré d’Allemagne aux Etats-Unis à la fin du 19ème siècle. La famille Koch s’est installée dans l’ouest de l’état de New York, à Buffalo sur Erb Street.

Ehrhardt a débuté sa carrière dans la chapellerie en 1902, à l’age de 16 ans. C’est la Miller Brother’s Cap Company qui lui a offert son premier job où il avait en charge plusieurs aspects de la production. Après plusieurs années chez Miller, Ehrhardt décida de créer sa propre marque de casquette car pour lui : « Pour atteindre le sommet, il faut commencer par la base, la création ».

En 1920, à 34 ans, Ehrhardt réussi à persuader sa tante de prendre une seconde hypothèque sur sa maison afin de réunir les fonds nécessaire au lancement de son activité. Avec 5000 $ en poche et 14 employés recrutés, Ehrhardt fonde la New Era Cap Company à New York.

L’arrivée de New Era sur le marché de la casquette s’est faite avec un modèle très fashion : l’Ivy League ou Gatsby. La Gatsby, 100% pure laine, avait été conçue pour être l’accessoire haut de gamme idéal, complément des tenues chics des hommes de Buffalo. Une sorte de touche finale au costume, vendue 3,98$ la douzaine.

Un des principes de base d’Ehrhardt pour construire un business à succès, c’est d’y inclure la famille. Voilà pourquoi en 1925, son seul fils, Harold Koch rejoint la société à 17 ans seulement.

Pour Ehrhardt, la seule façon de faire apprécier le métier à son fils, était de lui apprendre chaque aspect du business New Era avec pour idée maîtresse de ne produire que des casquettes de qualité supérieure afin de satisfaire et de fidéliser le client.

En 1930, New Era fut contraint et forcé d’évoluer lorsque la Gatsby en laine s’est trouvée démodée. Conscient de la popularité du passe temps favoris des américains, New Era a débuté la production des casquettes de Baseball ; des modèles qui, selon les Koch, ne seraient jamais « has been » ! Pendant près de 20 ans, New Era à assuré la production de ses casquettes pour des équipementiers privés tels que Wilson ou Spalding.

Dans les années 40, Ehrhardt souhaitait que New Era retrouve une identité en revendant ses produits en son nom propre aux ligues majeures et mineures de Baseball. Peu après, Harold commença à étendre la cible New Era vers les lycées et universités de l’Etat. Il disait toujours aux coachs universitaires « Si New Era a satisfait les Yankees, New Era satisfera les joueurs de votre quipe! »

Harold faisait de fréquents allés et retours sur New York pour acheter la matière première afin d’honorer le nombre grandissant de commandes. Pour produire des casquettes de différentes couleurs, Marion, sa femme, teignait la laine blanche dans sa propre machine à laver. New Era fut la première company à réaliser des casquettes de couleurs vertes, bordeaux et autres.

A ses débuts, New Era achetait des machines à coudre d’occasion et produisait approximativement 2500 casquettes par semaine. Alors que le process de fabrication s’est modernisé techniquement avec les années, 22 manipulations sont encore nécessaires à la réalisation de chaque casquette.

Histoire Ehrhardt est décédé en 1954, à l’âge de 68 ans, mais sa passion et son intégrité ont été sauvegardées par les trois générations de Koch qui lui ont succédé. Le milieu du baseball et l’ensemble des collaborateurs qui ont contribué à l’aventure New Era bénéficient aujourd’hui d’une compagnie leader sur son marché grâce à son fondateur Ehrhardt Koch, un grand visionnaire.

Harold Koch, la deuxième génération de Koch à la tête de New Era, tout comme son père, était un visionnaire, en avance sur son temps. Son esprit créatif a conduit à d’innombrables innovations dans la chapellerie.

Un innovateur qui à développé le « No Roll Stitch » aussi connu sous le nom de « Pro » ou encore « Top Stitch » ainsi que le bandeau intérieur en coton qui est devenu un standard dans les casquettes de Baseball. Plus tard, Harold ajouta une fine pièce de plastique entre le bandeau intérieur et la matière extérieure de la casquette pour éviter que la transpiration ne traverse le coton. Bien des nuances et modifications apportées par Harold sont très subtiles, mais l’impacte de ses idées ont toujours aidées New Era à se maintenir en tête de la compétition.

En 1954, New Era à développé un nouveau model de casquette, résolument différent de tout ce qui avait pu se faire dans le passé ; la New Era 59FIFTY. Egalement connue sous le nom de « Brooklyn Style Cap », la 59FIFTY fut conçue pour les équipes de Baseball de la ligue majeure et représentait tout le savoir faire New Era : Qualité, Authenticité, et Identité. Harold avait senti qu’il était temps de fournir aux joueurs de la ligue, une casquette haut de gamme en terme de qualité, qui leur permettrait de distinguer leurs uniformes des autres.

Résultat de recherche d'images pour "new era"