Diadora

L’histoire de Diadora

Diadora, c’est avant tout une réussite familiale. Créée par Marcello Danieli en 1948, la marque italienne est initialement conçue pour la pratique de la randonnée. À cette époque, Marcello et sa femme concevaient les paires de façon artisanale. La marque avait pour vocation d’améliorer le confort des randonneurs, un savoir-faire qui n’a pas tardé à être reconnu dans un premier temps en Italie puis dans les pays limitrophes. La marque Diadora s’est peu à peu forgé une notoriété et c’est véritablement dans les années soixante que la marque révise sa stratégie.

En effet, les années soixante ont été un tournant pour la marque de sneaker Italienne. Rien ne laissait pressentir un tel succès, pas même Marcello. Effectivement, le Fondateur cède son entreprise à ses fils Roberto, Diego et Pierluigi et c’est à cette époque que la marque s’est révélée au grand public.

Alors que Diadora se focalisait jusque là exclusivement sur des chaussures de marche (randonnée, ski etc), la marque opère de grands changements qui lui donnent une nouvelle identité. Fort de sa notoriété, Diadora se lance dans la chaussure de sport et investit le marché de la running et la tennis. La marque se distingue très vite par la qualité de ses produits et se positionne très vite comme une référence dans la chaussure de sport. Il faut dire que la marque a très vite su s’adapter au milieu sportif en tirant son épingle du jeu. Effectivement, dans les années 70 le sport se professionnalise et l’enseigne Italienne a eu la brillante idée d’utiliser l’image des sportifs de haut niveau pour mettre en avant ses chaussures de sport. Diadora est donc devenue l’un des précurseurs dans le marketing sportif.

Image illustrative de l'article Diadora